Les inconvénients du dropshipping

Parmi les inconvénients généralement constatés en mode dropshipping, on retrouve principalement la faible marge, qui s’explique par un prix d’achat plus élevé chez le grossiste pour une quantité unitaire de produits que pour un certain volume du même produit.

Ensuite, une marge d’erreur est possible sur l’inventaire des produits, que ce soit une erreur sur le descriptif du produit lui-même ou sur les stocks réellement disponibles. Par ailleurs, vu que les informations sont synchronisées entre le grossiste dropshipping et le site web de l’e-commerçant, il n’est pas rare de devoir demander et attendre que le grossiste ait apporté certaines modifications à des fiches produits (comme le code EAN par exemple) avant de les voir se répercuter sur le site de l’e-commerçant.

Le grossiste s’occupant de toute la partie préparation, emballage, expédition, l’e-commerçant reste dépendant des moyens humains déployés sur la chaîne logistique par le grossiste, et il n’est forcément pas à l’abri des erreurs de colisage. Le grossiste imposant également ses prestataires de livraison, la qualité de la livraison d’une commande client, la rapidité et l’exactitude de celle-ci restent donc dépendantes d’une tierce personne.

Enfin, il existe un «  double  »...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
MB3WM.PNG
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les avantages du dropshipping
Suivant
Comprendre la notion de conversion