Sommaire

Portée des variables

La portée, appelée aussi « étendue » (scope en anglais), détermine la visibilité des variables (ou des fonctions). Dans cette partie, nous ne ferons qu’effleurer le sujet car il est très vaste et peut vite devenir complexe. Pour des explications plus détaillées, nous vous recommandons de consulter la rubrique d’aide About_Scopes.

La notion de portée est cependant importante, puisqu’elle garantit une indépendance des variables, ou du moins un mode de fonctionnement qu’il est utile de connaître afin d’éviter de probables interférences et autres effets indésirables.

Imaginez un instant que vous exécutiez un script et qu’une fois le script terminé vous souhaitiez vérifier une valeur en tapant son nom dans la console, aïe ! Ce n’est pas possible (par défaut, dans la console classique), car la variable n’est pas disponible ; ceci est tout simplement dû à la portée des variables.

PowerShell utilise la notion de portée parent et de portée enfant. Une portée enfant est une portée créée à l’intérieur d’une portée parent. C’est-à-dire qu’à chaque fois que nous exécutons une fonction, un script ou un bloc d’instructions, une nouvelle portée est créée. Et sauf spécification contraire de votre part, ...