Capteurs

Les capteurs servent à recueillir des données provenant de l’environnement extérieur. Ensuite, le micro:bit analyse les informations recueillies et réagit en fonction du programme que vous avez écrit.

1. Bouton poussoir Bouton:poussoir

C’est certainement le plus simple des composants électroniques. Un morceau de métal établit le contact lorsque l’utilisateur appuie et un ressort le relâche lorsqu’il cesse d’appuyer. Il est cependant très utile pour communiquer avec le micro:bit.

a. Branchement

L’entrée numérique est reliée au bouton. Elle ne détecte que deux états :

  • Bas (ou 0), si le courant est de 0 V (par rapport à la masse).

  • Haut (ou 1), si le courant est de 3,3 V (par rapport à la masse).

Pour que cela fonctionne, l’entrée doit être reliée avec une résistance d’environ 5 kΩ (4,7 kΩ ou 5,6 kΩ) à une des bornes de l’alimentation (3 V ou GND). Ainsi, le port du micro:bit détecte par défaut la borne à laquelle il est connecté. Mais l’entrée est aussi connectée au bouton poussoir qui, lorsqu’il est pressé, établit le contact directement avec l’autre borne d’alimentation. Comme il n’y a pas de résistance, le contact est bien meilleur et l’entrée numérique du micro:bit détecte le changement.

Il existe donc deux...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LFMIC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Présentation
Suivant
Actionneurs