Sommaire

Principe de fonctionnement

Le mode opératoire de GridFS consiste à éclater un fichier de très grande taille en plusieurs morceaux (chunks en anglais) qui sont en fait des documents dont la taille par défaut est fixée à 255 kilooctets. GridFS est en quelque sorte une couche de gestion de fichiers qui vient se superposer à MongoDB, qui lui ne fonctionne qu’avec des documents.

Si GridFS a pour raison d’être d’aider à stocker des fichiers volumineux comme des fichiers audio ou vidéo, rien ne vous empêche cependant de l’utiliser avec des fichiers de toute taille ou nature (texte pur par exemple), y compris inférieure aux 255 kilo-octets qui constituent la taille par défaut d’un chunk. Évidemment, cette utilisation ne présente pour ainsi dire aucun intérêt, car GridFS reste dimensionné pour les fichiers dont le poids est supérieur à 16 mégaoctets, mais elle peut être envisagée et nous le verrons dans l’exemple d’utilisation qui suit, pour des raisons de pratiques. Si le fichier que vous souhaitez stocker a un poids inférieur à 16 mégaoctets, tournez-vous plutôt vers le type BinData qui stocke l’information sous forme des chaînes de caractères binaires codées en base64.

GridFS peut avoir des avantages si on le compare à une lecture depuis le système de fichiers, qui reste malgré tout plus compétitive ...