Sommaire

Avantages des fibres optiques

1. Largeur de bande passante et débit

La capacité de transport d’information croît avec la bande passante du média de transmission et avec la fréquence de la porteuse. Une plus grande bande passante permet ainsi des débits plus importants, c’est-à-dire que le nombre d’informations que l’on peut transmettre par seconde est beaucoup plus important. La bande passante se mesurant en multiples d’hertz par kilomètre, elle est parfois nommée "bande passante kilométrique".

En ordre de grandeur et suivant leurs caractéristiques, les fibres optiques multimodales proposent des bandes passantes de 500 MHz.km à près de 5 000 MHz.km pour transmettre des débits pouvant atteindre une centaine de gigabits par seconde. Les fibres optiques unimodales offrent des bandes passantes de plusieurs dizaines de gigahertz par kilomètre et assurent la transmission de plusieurs térabits par seconde.

Les niveaux de débits présentés ci-dessus sont des exemples de réseaux en fibres optiques courants. Mais, pour les exploitants de réseaux, c’est plutôt de l’ordre de la vingtaine de térabits par seconde. Comment ? Grâce à l’utilisation simultanée de la technique du multiplexage en longueurs d’onde, en transportant 400 Gbit/s sur 256 longueurs d’onde simultanément (cf. chapitre Multiplexage en longueurs d’onde), ...