Sommaire

Les classes partielles Classe:partielle

La plupart du temps, une classe est définie dans un seul fichier source (d’extension .cs). Si plusieurs développeurs doivent enrichir la même classe simultanément, l’implémentation dans un fichier unique pose problème. De la même façon, Visual Studio propose un assistant graphique permettant de dessiner des boîtes de dialogue et de générer le code C# qui les encapsule dans une classe. Cette classe est "partagée" avec le développeur. Par exemple, Visual Studio écrit tout le code permettant d’instancier et de placer un bouton dans la boîte de dialogue. Il prépare également l’ossature de la méthode appelée lorsque l’utilisateur cliquera sur ce bouton. C’est bien sûr au développeur de "remplir" le corps de la méthode. Partager le même fichier source entre le composeur graphique et le développeur peut devenir très compliqué et le C# propose une solution élégante en autorisant le fractionnement de classes (et également de structures et d’interfaces) dans plusieurs fichiers. À la compilation, le code est fusionné et la classe est reconstituée.

C’est le mot partial qui est utilisé pour indiquer au compilateur que la classe peut être complétée par d’éventuels autres fichiers sources.

Exemple de contenu du premier ...