Sommaire

Partage de fichiers avec NFS

1. Principe de fonctionnement, démons nécessaires

NFS NFS (Network File System) est un service TCP/IP, conçu chez Sun, qui s’est imposé comme standard de fait pour le partage de fichiers entre systèmes Unix.

NFS fait partie intégrante d’un système Unix mais il est implémenté, sous forme de logiciel, sur différents systèmes d’exploitation. Son utilisation est donc possible en environnement hétérogène avec, par exemple, un serveur Unix et des clients Microsoft Windows. Cependant, on lui préfère souvent, dans ce cas, le logiciel libre Samba Samba qui évite le coût d’acquisition de licences NFS pour les clients Microsoft. De plus, Samba permet de partager également des imprimantes (ce qui n’est pas le cas de NFS).

NFS définit un modèle virtuel de système de fichiers qui est mis en correspondance avec la sémantique du système de fichiers local.

Concrètement, le serveur NFS donne l’autorisation d’accès à certaines sous-arborescences ou à certains filesystems. On parle Partage de partage ou d’exportation de ressources.

Le client NFS accède à la ressource partagée via un montage dans son arborescence locale. Ainsi, l’accès aux fichiers du serveur est totalement transparent pour les utilisateurs.

Le service NFS est programmé à l’aide de la bibliothèque ...