Sommaire

Formatage des sorties

1. Couleurs

Les terminaux sont capables d’afficher des messages en couleur. Pour cela, ils interprètent des séquences de données (appelées « séquences d’échappement », « codes d’échappement »), normalisées par l’ANSI dans les années 1970 (aujourd’hui fusionnée avec l’ancienne norme européenne équivalente dans la norme ISO 6429) - ces séquences sont supportées par la plupart des émulateurs de terminaux, y compris la console de Windows 10 depuis 2015.

Ces séquences commencent par le caractère d’échappement (code ASCII 27 - ce nombre est noté 33 en octal, cette valeur sera rencontrée plus bas), suivi d’un ou plusieurs caractères. La plupart du temps, le premier de ces caractères est un crochet ouvrant « [ » ; on note alors ces deux caractères « ESC[ », cet ensemble de caractères est appelé introducteur de contrôle de séquence, Control Sequence Introducer (CSI) en anglais. Ce CSI est alors suivi de différents codes de contrôle. Enfin, parmi ces codes de contrôle, ceux qui terminent par la lettre « m » sont appelés Select Graphic Rendition, paramètres de rendu graphique. Ceux-ci sont définis par un ou plusieurs numéros, séparés par des points-virgules ...