Avant l’impression, l’étape du Slicer Impression 3D:tranchage Slicer:tranchage Imprimante 3D:fabrication additive Imprimante 3D:FFF Imprimante 3D:DFF

Un objet modélisé par Fusion 360, est constitué d’un ensemble de données géométriques décrivant chaque point, arrête, face, corps d’un solide imprimable. Le mot solide n’est pas utilisé au hasard, car pour être imprimable le volume 3D doit obligatoirement être un contenant fermé hermétiquement comme s’il était rempli de matière.

Par solide hermétique, il faut comprendre sans trou ou fissure dans le maillage 3D. Par exemple, les fichiers provenant de scanner 3D présentent parfois des défauts qu’il est nécessaire de corriger par un algorithme qui comblera les faces que le scanner n’aura pas forcément vu intégralement.

Cela permet au logiciel de tranchage (slicer en anglais) de le découper en tranches horizontales successives, comme un mille-feuille. Chaque couche unique de matière pourra être traitée comme telle par une imprimante 3D afin qu’elle puisse “dessiner” un chemin avec son extrudeur. Ce dernier déposera effectivement la matière plastique à la bonne température pour former le contour et l’intérieur de la couche. C’est pourquoi on parle d’impression FFF (Fused Filament Fabrication) ou DFF en français, dépôt...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF3D360FUS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le plug-in Additive Assistant
Suivant
Paramétrer son imprimante 3D dans Fusion 360