Fin de release

De la même manière qu’il est souhaitable de participer aux réunions de lancement de certaines phases, il convient d’être au rendez-vous lors de leurs clôtures. Assister à la rétrospective en fin de certains sprints peut également s’avérer nécessaire.

Lorsque l’on délivre un message « je suis attentif à vos efforts, j’attends sur cette release un niveau de satisfaction des utilisateurs supérieur d’au moins 5 points par rapport à la dernière version », il faut bien évidemment que cela soit suivi d’une action, de félicitations ou bien de sanctions.

C’est le principe des limites auquel tout être humain est confronté.

Si je dépasse les limites et qu’il ne se passe rien, alors je n’ai plus de limites. Si je respecte les limites et qu’il ne se passe rien, je suis tenté de les dépasser.

1. Faire le bilan

La fin d’une release est donc l’occasion de vérifier que les objectifs fixés ont pu être atteints et si ce n’est pas le cas, d’en identifier les raisons, de prendre en compte ce qui a fonctionné, ce qui a moins bien marché et d’en déduire ce que l’on souhaite essayer à l’avenir.

Faire la rétrospective des indicateurs de mesure mis en place en cours de projet, les analyser avec l’équipe permet aussi d’identifier...

couv_DP2DIR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Planning poker
Suivant
Introduction