Sommaire

Les architectures de données liées à l’informatique cognitive

L’objectif de l’informatique cognitive est de tirer parti au mieux du volume important de données qui est généré. Pour ce faire, des architectures de données ont émergé, soit nouvelles, soit enrichissant des modèles déjà existants.

1. L’architecture de Business Intelligence

Elle a été la fondation des outils, méthodes et techniques utiles au « Data Mining » prémisse du « Big Data » qui a son tour a servi de base l’informatique cognitive.

Le Data Mining ou exploration de données, fouille de données, forage de données, prospection de données, extraction de connaissances à partir de données, a pour objet l’extraction d’un savoir ou d’une connaissance à partir de grandes quantités de données, par des méthodes automatiques ou semi-automatiques. Elle se propose d’utiliser un ensemble d’algorithmes issus de disciplines scientifiques diverses telles que les statistiques, l’intelligence artificielle ou l’informatique, pour construire des modèles à partir des données, c’est-à-dire trouver des structures intéressantes ou des motifs selon des critères fixés au préalable, et d’en extraire un maximum de connaissances.

Le Big Data désigne des ensembles ...