La surveillance et la vérification des bases et des objets

Après la création et l’utilisation des tables et des index, il est parfois utile de vérifier la cohérence des données et des pages.

L’instruction DBCC le permet :

DBCC CHECKDB [(nombase[,NOINDEX])] 

Elle vérifie, pour toutes les tables de la base, la liaison entre pages de données et d’index, les ordres de tri et le pointeur. Des informations sur l’espace disque du journal sont également fournies.

Pour effectuer ces vérifications, l’exécution de l’instruction DBCC CHECKDB entraîne automatiquement l’exécution des instructions DBCC CHECKALLOC et DBCC CHECKCATALOG au niveau de la base de données, DBCC CHECKTABLE pour chaque table et chaque vue.

L’instruction DBCC CHECKTABLE peut être exécutée de façon autonome au niveau d’une table en utilisant la syntaxe suivante :

DBCC CHECKTABLE (nomtable[,NOINDEX|identification index]) 

Si l’identificateur d’index est fourni, seul celui-ci sera vérifié. Si NOINDEX est spécifié, les index ne sont pas vérifiés.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19SQL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La gestion d’une base de données
Suivant
Exercice