Introduction

Lorsque vous avez besoin d’obtenir une information rapidement, Excel vous permet d’obtenir des tableaux de synthèses sans avoir à concevoir de formules complexes. La méthode à mettre en œuvre consiste à réaliser des tableaux croisés dynamiques.

Les données sources d’un tableau croisé dynamique doivent toujours posséder la même structure :

  • Une ligne représente un enregistrement de la base de données.

  • Une colonne représente un champ.

  • La première ligne doit comporter les titres (noms des champs). Pour pouvoir croiser les données, la base de données doit au moins comporter deux champs à croiser plus un champ de données numériques.

Afin de ne pas rencontrer de problèmes dans la construction de vos tableaux croisés, respectez ces indications :

  • ne pas fusionner de cellules sur la ligne des titres,

  • deux champs ne doivent pas avoir le même nom,

  • un nom de champ ne doit pas être vide,

  • la base de données ne doit pas comporter de ligne ou de colonne vide,

  • ne pas introduire de lignes de sous-totaux dans la base,

  • dans les colonnes de valeurs numériques, privilégier le remplacement des cellules vides par des zéros.

Un rapport de tableau croisé dynamique est composé de cinq parties :

  • Zone de filtre

  • Zone des valeurs

  • Zone des étiquettes de lignes

  • Zone des étiquettes de colonnes

  • Zone des totaux

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOB16EXCBOR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Utilisation des fonctions de synthèse multicritères
Suivant
Créer un tableau croisé dynamique simple