Sommaire

Structure de l’espace DNS et hiérarchie des domaines

02ce05.png

1. Le domaine racine

Il s’agit du plus haut point de l’arborescence, lequel représente un niveau ne portant pas de nom particulier. On pourra aussi dire que la racine n’a pas de nom ou est de type "non nommée". Elle est parfois affichée sous la forme de deux guillemets vides (""), indiquant une valeur nulle. Quoiqu’il en soit, lorsqu’elle est utilisée dans un nom de domaine DNS, elle est indiquée par un point à droite (.) pour indiquer que le nom est situé à la racine ou niveau supérieur de la hiérarchie du domaine. Le nom de domaine DNS est alors considéré comme complet et désigne un emplacement exact de l’arborescence des noms.

Un serveur DNS peut gérer le domaine racine ou non, tandis que d’autres serveurs DNS devront s’appuyer sur un serveur DNS gérant le domaine racine pour pouvoir résoudre tout ou partie de l’espace de noms DNS.

puce.png
Avec les services DNS de Windows Server 2003 et Windows Server 2008 R2, la zone racine représentée par le (.) dans les zones de recherches directes n’est plus ajoutée automatiquement. Sous Windows 2000, la zone racine (.) était automatiquement ajoutée lors de la première initialisation du serveur DNS, si le serveur n’était pas capable de contacter les serveurs de la racine (Root Hints). Le fait de disposer de cette zone avait pour effet ...