Sommaire

Lightweight Directory Access Protocol (LDAP) LDAP

Le LDAP n’est pas une base de données, il n’est pas un système de gestion de bases de données non plus. Le LDAP est un protocole réseau employé pour la communication avec un annuaire ; un annuaire est comparable à un SGBD utilisé pour accéder à des données structurées hiérarchiquement. Par contre, le terme annuaire est aussi souvent employé pour désigner la base de données sous-jacente, et le terme LDAP est aussi souvent employé pour désigner l’annuaire et la base de données sous-jacente ; même s’il est bien de connaître cette terminologie, il est également bien de savoir qu’elle est, en fait, fausse.

Les unités stockées dans la base de données sont appelées des objets ou des entrées. Une entrée contient un ou plusieurs attributs, un attribut a une ou plusieurs valeurs. Une entrée nommée Personne, par exemple, peut contenir les attributs Nom, Prénom, Courriel et Téléphone. Chaque entrée contient un attribut Distinguished Name (nom unique) ou simplement DN, qui permet d’identifier l’entrée de façon unique dans la base de données.

Les données contenues dans la base de données peuvent être exprimées comme du texte clair, pour leur transfert ou pour les modifier dans la base de données. ...