Sommaire

Le choix du type de visuel

Une fois l’indicateur à suivre identifié, le choix du type de visuel est déterminant : les ventes d’une douzaine de catégories de produits sont souvent représentées sous forme d’histogramme, où les différences sont plus perceptibles que sur un graphique en secteur par exemple ; ce dernier est en revanche adapté lorsqu’il s’agit de comparer deux catégories. La ligne est quant à elle plus souvent utilisée pour représenter le temps.

Chaque type de représentation - une comparaison, une évolution dans le temps, un classement ou encore une corrélation - a, en quelque sorte, un visuel qui lui est propre.

Voici, en résumé, ce qu’en disent Alberto Ferrari et Marco Russo, de SQLBI.

Pour un (ou plusieurs) indicateur(s), les types de représentations sont :

  • La comparaison de son niveau entre différentes catégories

  • L’évolution dans le temps et la tendance

  • Le classement ou l’ordre

  • La représentation géographique

  • La contribution de chaque valeur au total

  • La donnée isolée

    (mais aussi la distribution, le flux, la corrélation, les filtres)

Vous trouverez le poster de référence complet à l’adresse http://sql.bi/visual-reference

Sur cette affiche, pour un type de représentation, mais plus précisément pour montrer très lisiblement l’information, un visuel est soit : ...