Les réseaux sociaux sont une perte de temps ? Cela ne tient qu’à vous de changer ce point

Une relation humaine étant composée, par définition, d’êtres humains, elle n’est pas rationnelle, on ne la maîtrise pas. Chaque personne nous apprécie pour des raisons plus ou moins bien connues, et il en est de même pour nous avec les autres.

De ce fait, une relation n’est pas maîtrisée : on ne sait pas lorsqu’elle commence, on ne sait pas lorsqu’elle se termine. De même, quantifier et qualifier les éléments d’une relation est impossible, voire interdit. En effet, il est difficile de dire si une personne est réellement un contact ou non, si c’est un contact de qualité ou pas. De plus ce n’est pas accepté moralement.

Par conséquent, il est très difficile de se donner un objectif en termes de relations car cela nécessiterait de ramener à l’état de conscient, des pensées et des actions que nous aurions pu mener de manière inconsciente.

Certaines personnes trouveront honteux de définir des lieux de rencontre pour privilégier un type de relation. C’est pourtant ce que font certains commerciaux en participant à des cocktails traitant du sujet de l’automobile. Ils auront alors l’opportunité d’entrer en contact avec des passionnés d’automobile et donc de futurs clients.

En d’autres termes, même...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_MB7RESSO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les paroles s'envolent mais les écrits restent : la force de l’intelligence itérative et collective
Suivant
Chaque réseau social présente des forces et des faiblesses