La validation au niveau des champs

1. Les propriétés de validation

La validation au niveau des champs vérifie les données saisies au fur et à mesure par l’utilisateur. Certaines propriétés des champs vont permettre de limiter la saisie de l’utilisateur à l’exemple de la propriété MaxLength des contrôles de type TextBox.

Cette propriété, une fois définie, empêche l’utilisateur de saisir plus de caractères. On a donc une première validation native des contrôles de type TextBox qui évite d’écrire du code supplémentaire pour détecter le nombre de caractères saisis.

MaxLength

Les propriétés des contrôles permettent de faire de simples limitations dans la saisie sans pour autant gérer tous les cas. Si un champ doit avoir comme entrée un code postal, la propriété MaxLength du champ de type TextBox pour la saisie de cette donnée permettra de limiter l’utilisateur à la saisie de cinq caractères au maximum mais rien ne l’empêchera d’en saisir moins ou de saisir un autre caractère que des chiffres. Les événements liés au clavier seront donc utiles pour valider la saisie.

2. Les événements de validation

Les événements clavier comme KeyDown, KeyUp ou KeyPress sont déclenchés pour le contrôle qui a le focus au moment de la saisie et suivant...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
La validation au niveau du formulaire