Console ou interface graphique

Des éditeurs de texte, il en existe des centaines, avec des fonctionnements différents, des interfaces différentes, des logiques différentes, des objectifs différents... Mais un aspect important à partir duquel on peut séparer les éditeurs en deux grandes catégories, c’est la nature de son interface : en mode texte (console) ou en interface graphique.

Bien souvent, on a naturellement une préférence pour l’interface graphique, car on est habitué à utiliser des logiciels graphiques. Cependant, l’écriture de scripts est une activité particulière en cela qu’elle se fait souvent « à petite échelle » et directement sur les serveurs concernés. Et un serveur, ça n’a pas d’interface graphique.

Dans ce cas, on a deux possibilités principales :

  • Soit on édite un script localement sur son poste de travail, pour le téléverser sur le serveur cible et l’exécuter, sans oublier d’effectuer des tests (ce qui aboutit souvent à plusieurs dizaines de téléversements pour le même fichier). 

  • Soit on édite le script directement sur le serveur, souvent à travers une connexion distante SSH, avec un éditeur de texte en console.

On a en réalité d’autres options : on peut monter un espace de stockage distant au travers du réseau pour...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RISHE.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Pourquoi parler d’éditeurs de texte ?
Suivant
Quels éditeurs ?