Sommaire

L’algèbre relationnelle

1. Généralités

L’algèbre relationnelle a conduit à la mise au point du SQL qui est devenu le standard en ce qui concerne la gestion des données.

C’est une méthode d’extraction permettant la manipulation des tables et des colonnes. Son principe repose sur la création de nouvelles tables (tables résultantes) à partir des tables existantes, ces nouvelles tables devenant des objets utilisables immédiatement.

Les opérateurs de l’algèbre relationnelle permettant de créer les tables résultantes sont basés sur la théorie des ensembles.

La syntaxe et les éléments de notations retenus ici sont les plus couramment utilisés.

2. Les opérateurs

a. Union

L’union entre deux relations de même structure (degré et domaines) donne une table résultante de même structure ayant comme éléments l’ensemble des éléments distincts des deux relations initiales.

Notation : Rx = R1 images/signe1.png R2

Exemples

Soit les relations TELEPHONE_SMARTPHONE et TELEPHONE_COULISSANT

RELATION TELEPHONE_SMARTPHONE

NUMERO

TYPE

MARQUE

DATE_ ACHAT

PRIX

NUM_ PROPRIETAIRE

COULEUR

1

SP

1

15/01/10

159

190120

ROUGE

2

SP

1

14/03/10

99

190215

RELATION TELEPHONE_COULISSANT

NUMERO

TYPE

MARQUE

DATE_ ACHAT

PRIX

NUM_ PROPRIETAIRE

COULEUR

4

CO

4

25/07/10

89

190222

BLANC

UNION DES DEUX RELATIONS

NUMERO

TYPE

MARQUE

DATE_ ACHAT

PRIX

NUM_ PROPRIETAIRE

COULEUR

1

SP

1

15/01/10 ...