La table de hachage

1. Construction

Une table de hachage (ou tableau associatif, dictionnaire) est une forme de tableau utilisant une clé pour accéder à une valeur plutôt qu’un indice. L’avantage étant qu’il n’est pas utile de parcourir tous les indices pour obtenir une valeur, il suffit de connaître la clé d’accès. Une table de hachage est en réalité un objet de classe Hash. Un constructeur autorise une valeur par défaut (lorsque la clé est inconnue) ou bien une valeur par défaut calculée grâce à un bloc d’instructions. Une table de hachage peut également être construite par la syntaxe { clé => valeur, … }.

Exemples :

a = Hash.new()
a[ 'couleur' ] = "jaune"
puts a[ 'couleur' ]
# Résultat : jaune

puts a[ 'fond' ]
# Résultat : nil

puts a.inspect
# Résultat : {"couleur"=>"jaune"}

a = Hash.new( "blanc" )
puts a[ 'fond' ]
# Résultat : blanc

puts a.inspect
# Résultat : {}

a = Hash.new() {
  |hash,cle|
    "OK-" + cle.to_s
}
a[ 1 ] = 1
puts a[ 2 ]
# Résultat : OK-2

puts a.inspect
# Résultat : {1=>1}

a = { 'r' => 'rouge', 'v' => 'vert' }
puts a[ 'r' ]
# Résultat : rouge 

La syntaxe peut être allégée lors de l’appel d’une fonction en supprimant...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_Ruby.PNG
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Tableaux
Suivant
Les symboles