Sommaire

Déploiement de la digital workplace

Une fois l’environnement de gestion des connaissances défini, il ne reste « plus qu’à » le mettre en œuvre et le faire adopter par les différentes parties prenantes de l’organisation.

Il est évident qu’un tel déploiement ne peut pas se faire en mode « big bang », c’est-à-dire d’un seul coup sans tenir compte du contexte. Au contraire, celui-ci doit être progressif et s’appuyer sur des méthodes agiles, telles que Scrum par exemple (voir chapitre Déployer une digital workplace - section Exemple : la méthode Scrum).

Scrum est parfaitement adapté au déploiement d’un environnement de gestion des connaissances. En effet, non seulement cette méthode fait appel à un élément essentiel de la gestion des connaissances, l’amélioration des pratiques au travers de retours d’expérience, mais elle repose également sur le découpage du projet en séquences, appelés sprints, afin de mettre en place, brique par brique, un environnement de gestion des connaissances en cohérence avec la vision définie et en phase avec les besoins des parties prenantes.

Le séquencement de ces sprints est réalisé à partir de la priorisation des besoins (voir dans le même chapitre, la section Scrum en quelques mots).

Cette priorisation s’appuie le plus souvent ...