Sommaire

Les concepts clés

Le cycle de travail

images/03sob02.PNG

La mise en place des graphiques et tableaux (les visuels), et de leurs interactions, ne constitue pas l’étape la plus difficile de Power BI, loin de là, et c’est certainement l’étape la plus gratifiante : les données prennent rapidement forme sous une palette de visuels disponibles dans l’outil, complétée par un large choix d’autres visuels disponibles en téléchargement sur la Place de marché.

La construction des visuels peut naturellement amener à créer de nouvelles mesures ou colonnes, et parfois à revenir sur la requête elle-même, de même que les interactions peuvent être mises en place au fur et à mesure : le découpage en trois étapes de l’analyse des données est purement formel.

Dans ce chapitre, nous allons d’une part évoquer les règles générales de construction des visuels, et les règles de construction d’un rapport, et d’autre part découvrir et construire un ensemble de visuels présentés sous forme d’un catalogue de références dans les pages suivantes.

Fichier, rapport, visuel, interactions et signet

Le fichier généré par Power BI porte l’extension .PBIX : il est composé d’un ensemble d’onglets, ou Pages, sur lesquelles vous construisez vos rapports en assemblant des visuels

Les visuels sont essentiellement ...