Sommaire

La capitalisation Capitalisation

La capitalisation est la dernière étape du traitement d’un problème. Elle consiste à comprendre pourquoi le défaut a été introduit et pourquoi il n’a pas été détecté (si c’est le cas). Ceci signifie qu’une ou deux analyses doivent être réalisées, une pour l’occurrence et l’autre (si besoin) pour la non-détection.

Pour chaque analyse le contexte 5W2H/San Gen Shugi doit être rappelé. Les conséquences du problème pour le client doivent être indiquées. Il est important de montrer un code source ou une photo d’interface homme-machine ou du produit dans une version non conforme et dans une version conforme. La capitalisation se doit d’être au maximum visuelle.

La cause racine doit être présentée (s’il y en a plusieurs, il est peut-être souhaitable de lancer plusieurs initiatives de capitalisation) ainsi que la contre-mesure. La contre-mesure doit être claire : indiquer précisément en quoi elle consiste, quand elle intervient (dans le processus de développement), qui la met en œuvre, et sur quel critère elle s’appuie pour déterminer qu’un logiciel est bon ou mauvais.

La fiche ainsi produite doit être informatisée de manière à ce qu’une simple recherche par mot-clé puisse facilement et rapidement extraire les fiches concernées. ...