Chapitre 3 - Gestion de trafic par liste d’accès (ACL)

1. Exercice masque générique

Une plage d’adresses peut désormais s’exprimer de trois manières différentes, correspondant aux trois colonnes du tableau ci-dessous : @IP_début à @IP_fin, @IP/masque de réseau, @IP/masque générique. Pour chaque cas proposé dans le tableau, les modes manquants sont complétés :

@IP/masque de réseau

Plages d’adresses

@IP/masque générique

192.168.1.16/28

192.168.1.16 à 192.168.1.31

Le 4e octet en binaire :

192.168.1.0001 0000 à 192.168.1.0001 1111

192.168.1.16/0.0.0.15

192.168.96.0/23

192.168.96.0 à 192.168.97.255

Les deux derniers octets en binaire :

192.168.0110 0000.0000 0000 à 192.168.0110 0001.1111 1111

192.168.96.0/0.0.1.255

192.168.96.0/19

192.168.96.0 à 192.168.127.255

Les deux derniers octets en binaire :

192.168.0110 0000.0000 0000 à 192.168.0111 1111.1111 1111

192.168.96.0/0.0.31.255

192.168.96.0/18

C’est un piège car la première adresse de ce bloc n’est pas 192.168.96.0 mais 192.168.64.0 ce que l’on découvre en conservant les 18 bits de poids fort de l’adresse (3e octet en binaire)...

192.168.96.0 = 192.168.0110 0000.0

La plage est donc :

192.168.64.0 à 192.168.127.255

192.168.64.0/0.0.63.255

192.168.75.0/24

192.168.75.0 à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EISECIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Adoptez SSH
Suivant
Les ports d'administration