Le modèle eSCM

La démarche eSCM (enabled Sourcing Capability Management) est un modèle exhaustif pour gérer toutes les étapes des activités du sourcing et de la relation client fournisseur. eSCM est porté par l’université américaine Carnegie Mellon (située à Pittsburgh) en collaboration avec des grands comptes et des grandes sociétés d’infogérance depuis une petite dizaine d’années aux États-Unis. Kodak, IBM font partie des entreprises qui ont à l’époque participé activement à l’élaboration de cette démarche. En 2009, ITSqc, entreprise issue de l’essaimage de l’université Carnegie Mellon, est créée pour promouvoir les modèles de sourcing eSCM pour les clients et les fournisseurs.

Cette démarche crée deux modèles d’aptitude et des méthodes de mesure et d’évaluation dont la mission est d’améliorer les relations entre un client et un fournisseur. Un modèle traite du côté client, l’autre du côté fournisseurs. Les deux modèles sont bien sûr complémentaires.

La structure du modèle eSCM

Chaque modèle comporte un certain nombre de pratiques. Une pratique contient les activités que le client ou le fournisseur doivent implémenter pour gérer le sourcing, de son point de vue respectif. Chaque pratique...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPITIMAT.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le modèle PRINCE 2
Suivant
Le positionnement de la démarche d'audit de maturité proposée et les autres référentiels