Sommaire

Tableaux à dimension unique

Un tableau regroupe plusieurs valeurs de même type. On peut nommer globalement toutes les valeurs ou avoir une désignation précise d’une des valeurs par une opération d’indiçage.

Par exemple, considérons ALPHABET comme l’ensemble des lettres de l’alphabet. Dans ce cas :

  • ALPHABET désigne un tableau qui pourrait servir à stocker l’ensemble des lettres de l’alphabet.

  • ALPHABET(14) pourrait représenter la lettre "N".

  • l’entier 14 est appelé indice.

Dans un algorithme, tout comme pour les variables (simples) vues jusqu’à présent, les tableaux doivent être déclarés avant de pouvoir être utilisés. La syntaxe de déclaration est :

 

Type IDENTIFICATEUR(INF:SUP)

Notons ceci au niveau de cette déclaration :

  • IDENTIFICATEUR est le nom global du tableau (nom librement choisi par le programmeur, en majuscules si possible).

  • Type indique le type des éléments du tableau et tous les éléments du tableau ont le même type (Ent, Réel, Car et Bool).

  • INF et SUP sont respectivement les bornes inférieure et supérieure de l’intervalle de variation de l’indice du tableau. Un tel tableau possède N éléments où N = SUP - INF + 1.

  • INF et SUP sont des constantes définies à l’avance (pas de dimensionnement "dynamique" bien que certains ...