Les années 2010 : la démocratisation

En 2010, une première voiture imprimée en 3D est créée. La structure principale est entièrement imprimée en 3D. De nombreux acteurs de l’industrie s’intéressent de près à la fabrication additive dont, en premier lieu, les constructeurs allemands BMW et Audi.

images/Ch01_S4_IMG1.png

Strati, première voiture fonctionnelle imprimée en 3D (source Local Motors, https://localmotors.com

En 2011, l’université de Cornwell conçoit une imprimante 3D capable d’imprimer des denrées alimentaires. La NASA est le premier client intéressé par cette technologie dans le but de faciliter le transport de nourriture dans l’espace.

Plusieurs types d’imprimantes FDM ont été conçues au sein du projet RepRap. Certains contributeurs au projet décident de créer des imprimantes tierces inspirées de ces imprimantes RepRap. C’est ainsi que naquit la Prusa i3, conçue par Joseph Prusa en 2012. Cette imprimante open source sera une vitrine institutionnelle pour de nombreux constructeurs d’imprimantes 3D.

images/Ch01_S4_IMG2.png

La Prusa Mendel développée dans le cadre du projet RepRap

En 2014, la NASA amène une imprimante 3D dans l’espace afin de créer le premier objet imprimé en 3D hors de la planète Terre.

De nombreuses innovations médicales ont eu lieu entre 2015 et 2020 : impression 3D de tissus, d’organes et de prothèses...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF3DIMP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les années 2000 : une décennie d'innovations
Suivant
Les années 2020 : quel avenir pour l'impression 3D ?