Mécanismes des environnements distribués

1. Consensus Orchestration:consensus

Dans un système distribué, le maintien de la cohérence de l’état du système est un processus complexe qui doit prendre en compte, d’une part, les latences potentielles d’une partie des membres et, d’autre part, les potentiels problèmes de défaillance. Historiquement, les outils de hash (MD5, shasum) et de parité sont faits pour vérifier la non-corruption des fichiers dans un réseau reconnu non fiable (TCP/IP).

On appelle consensus le mécanisme qui permet de garantir cette cohérence. Il existe plusieurs mécanismes techniques pour maintenir le consensus. Nous allons présenter Paxos et Raft.

2. Paxos Paxos

Paxos est un mécanisme de consensus dans un système distribué, défini en 1989 et affiné en 1998 (The Part-Time Parliament - Leslie Lamport. This article appeared in ACM Transactions on Computer Systems 16, 2 (may 1998), 133-169. Minor corrections were made on 29 August 2000).

Paxos demande plusieurs rôles :

  • Le Proposer crée le message induit par une demande d’écriture d’un client du système.

  • Plusieurs Acceptors constituent ensemble un ou plusieurs quorum. S’il y a plusieurs quorums, au moins un Acceptor par quorum doit appartenir à plusieurs quorums.

  • Les Learners sont les serveurs en charge de l’écriture demandée.

images/chap05_001.png

Figure 1 : Obtention d’un...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Bataille des orchestrateurs
Suivant
Scheduler