Tablespace permanent

1. Création d’un tablespace permanent Tablespace permanent:création

L’ordre SQL CREATE TABLESPACE permet de créer un tablespace permanent.

Syntaxe simplifiée

CREATE [ BIGFILE | SMALLFILE ] TABLESPACE nom 
DATAFILE spécification_fichier [,...] 
[ clause_gestion_extension ] 
[ clause_gestion_segment ] 
[ BLOCKSIZE valeur [K] ] 
[ LOGGING | NOLOGGING ] 
[ FORCE LOGGING ] 
[ FLASHBACK { ON | OFF } ] 
[ ONLINE | OFFLINE ] ; 
       - spécification_fichier 
'nom_fichier' [ SIZE valeur [K|M|G|T] ] [REUSE] 
[ clause_auto_extension ] 
       - clause_auto_extension 
AUTOEXTEND OFF 
| AUTOEXTEND ON [ NEXT valeur [K|M|G|T] ] 
               [ MAXSIZE UNLIMITED | valeur [K|M|G|T] ] 
       - clause_gestion_extent 
EXTENT MANAGEMENT DICTIONARY 
| EXTENT MANAGEMENT LOCAL 
           { AUTOALLOCATE | UNIFORM [ SIZE valeur [K|M|G|T] ] } 
       - clause_gestion_segment 
SEGMENT SPACE MANAGEMENT { MANUAL | AUTO } 

Exemple

Tablespace pour les tables, avec une gestion locale uniforme des extensions :

CREATE TABLESPACE data 
DATAFILE 'e:\app\oracle\oradata\hermes\data01.dbf' SIZE 500M 
       AUTOEXTEND...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Vue d'ensemble et directives
Suivant
Organisation du stockage à l'intérieur d'un tablespace