Sommaire

Les langages et leur utilité Langages

1. HTML HTML

Nous n’allons pas rentrer dans les détails de l’historique et l’évolution du langage HTML. Ce qu’il faut savoir sur ce langage, c’est qu’il s’écrit avec des balises qui fonctionnent souvent par paire, indiquant respectivement le début de l’action de la balise et sa fin.

Une balise est constituée d’un mot, « p », « b », « table », « input »... précédé d’un signe inférieur (<) et suivi d’un signe supérieur (>).

Il existe de nombreuses balises ayant chacune un rôle bien précis.

Ces mots, « p » ou « b » ou d’autres, indiquent la fonction de la balise.

Par exemple la balise <b> permet de mettre le texte en gras (en anglais : bold) et la balise <p> permet de créer un paragraphe. Elles fonctionnent toutes de la même manière, avec une balise d’ouverture indiquant le début de l’action et une balise de fermeture indiquant la fin du gras ou la fin du paragraphe. Ici, un paragraphe contenant le texte : Toto va à la plage.

<p>Toto va à la plage</p>

La balise de fermeture se retrouve après la balise d’ouverture. Pour un texte qui a été mis en gras en ajoutant la balise <b>, il faudra ensuite ajouter la balise </b> ...