Sommaire

Les différents fichiers

1. Préambule

Vous me permettrez, pour une fois, d’être un peu direct : les fichiers sont une calamité à décrire en algorithmique. Durant des années, jusqu’au milieu des années 1990, le COBOL a régné en maître chez les langages de programmation en informatique de gestion. Ce langage était aussi puissant dans ce domaine que sa syntaxe était pratique. Ceux d’entre vous qui connaissent un peu le COBOL savent de quoi il est question ici. Une des sources de sa puissance était sa capacité à gérer les fichiers et les enregistrements structurés, dans tous les sens, dans toutes les formes.

Seulement, le COBOL est passé de mode pour les nouveaux développements. Les multitudes de fichiers de données diverses et variées ont été remplacées par d’autres structures, notamment par des bases de données relationnelles, rendant caduque l’étude de la plupart des types de fichiers au profit de langages comme le SQL. Pourtant, les bases de données elles-mêmes sont souvent stockées dans des fichiers.

Aussi, ce chapitre est plus court que les autres. Il serait possible de décrire une foule de types de fichiers : des livres complets existent sur ce thème, de plusieurs centaines de pages.

Les bases et définitions théoriques seront à peu près toutes couvertes, mais seuls seront traités les fichiers ...