Sommaire

Les wireframes

Les professionnels de l’UI-UX emploient ce terme, mais si vous débutez, voici sa signification : littéralement « wireframe » peut être traduit par « cadres de fil » et puisqu’il s’agit de maquettes on les qualifie souvent de « maquettes filaires ».

images/02OW41.png

En matière de design d’interfaces, il existe donc deux sortes de maquettes :

  • Les maquettes filaires (wireframe)

  • Les maquettes graphiques (mock-up)

On inclut également parfois les maquettes fonctionnelles, mais nous avons choisi de les déplacer vers la catégorie des prototypes fonctionnels, car il ne s’agit plus à proprement parler de maquettes mais de dispositifs simulant les interactions.

Les maquettes filaires sont des ébauches, voire des brouillons qui représentent la structure des écrans, que ceux-ci appartiennent à des sites web ou à des applications.

La maquette filaire n’a - et ne doit avoir - aucune prétention à matérialiser un rendu graphique. Elle doit permettre de se concentrer sur la position et la taille des éléments de l’interface, sans que l’on soit influencé par des formes ou des couleurs.

Elle représente donc les éléments à placer sur l’interface avec des blocs ou cadres simples, d’où le nom anglais de wire (fil) frame (cadre).

Les maquettes filaires sont destinées à être imprimées ...