Exposition Internet

Si tout est relativement simple sur un réseau interne, où une adresse IP est unique sur un sous-réseau donné, c’est totalement différent quand il s’agit d’une IP exposée sur Internet : c’est une IP publique. IP publique

Sur un réseau privé, il y a globalement trois blocs d’adresses utilisables à volonté et comme bon nous semble et qui ne sont pas routables sur Internet. Par exemple, en IPv4 :

  • 10.0.0.0/8

  • 172.16.0.0/12

  • 192.168.0.0/16

Il y a aussi quelques autres blocs pour des usages spécifiques (bouclage/loopback, multicast, broadcast, tests, 6to4, etc.). En dehors de tous ces blocs réservés, toutes les adresses sont publiques et utilisables sur Internet. Cela ne signifie pas que nous pouvons juste choisir une IP aléatoirement si elle semble libre et l’utiliser. Les adresses sont payantes et des organismes sont chargés de gérer leur usage. L’IANA (Internet Assigned Numbers Authority) distribue des blocs aux RIR (registres internet régionaux) : RIPE-NCC pour l’Europe, APNIC pour l’Asie-Pacifique, ARIN pour l’Amérique du Nord, LACNIC pour l’Amérique centrale et du Sud, et AfriNIC pour l’Afrique. IANA RIR RIPE-NCC APNIC ARIN LACNIC AfriNIC

Chaque RIR vend des blocs d’adresses à qui souhaite en acheter, libre aux acheteurs de les utiliser comme ils le souhaitent. Notre fournisseur d’accès par exemple peut nous...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Solution de répartition de charge
Suivant
Solution d'exposition Internet avec Quagga