eni-todo eni-todo

1. Adaptations

Nous disposons maintenant de tous les éléments pour déployer notre application : volumes, base de données, routeurs, répartiteurs de charge, etc. Nous avons déjà déployé l’application eni-todo dans le chapitre Déploiement avec Kubernetes, avec l’environnement de test sous Minikube. Quelques petits changements s’appliquent néanmoins. C’est dans ce genre de situation que les principes du DevOps montrent leur intérêt.

Tout d’abord, les enregistrements de type session, qui dépendaient fortement de la persistance des connexions, peuvent maintenant être nativement gérés par une symbiose d’Apache Tomcat et de Kubernetes. Apache Tomcat possède des mécanismes de réplication de session depuis longtemps, notamment à travers le module Tribe. Apparue récemment, la classe org.apache.catalina.tribes.membership.cloud.KubernetesMembershipProvider permet d’interroger l’API de Kubernetes, permettant à Tomcat de découvrir par lui-même ses pairs et de configurer le partage des sessions. Ainsi, les enregistrements sont préservés, sauf si on coupe tout, bien entendu. L’intérêt n’est pas uniquement lié aux informations de sessions gérées par eni-toto : l’application pourrait évoluer en incluant par exemple un gestionnaire de connexions et de droits, dont les informations...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Base de données
Suivant
Bilan