Sommaire

Ajouter des colonnes

La colonne ajoutée, qu’elle soit calculée par la source de données ou qu’elle soit calculée par le langage M de Power BI, est physiquement stockée dans le modèle tabulaire : autrement dit, elle occupe de l’espace et augmente la taille du fichier. Elle est recalculée pour chaque ligne de la table lors de l’actualisation des données.

Une mesure calculée n’est pas stockée physiquement, et n’est évaluée (calculée) que si elle est utilisée. Elle n’utilise donc pas d’espace ou de RAM, mais elle consomme de la CPU.

Créer une colonne à partir d’exemples

L’outil Colonnes à partir d’exemples de l’onglet Ajouter une colonne est l’un de ces outils « magiques » de Power BI pour ajouter une colonne : il consiste, une fois la colonne originale sélectionnée, à indiquer ce que vous souhaitez voir. Power BI va alors « deviner » le type de transformation que vous voulez effectuer, et en déduire la formule.

Cet outil demande parfois de fournir plusieurs exemples de la transformation demandée, suffisamment pour permettre à Power BI de déduire une règle unique.

Sélectionnez la table Catégories.

Activez l’outil Colonne à partir d’exemples (dans l’onglet Ajouter une colonne) puis l’option A partir de toutes ...