Sommaire

La notion d’urbanisation

La démarche dite « d’urbanisation » est née de la nécessité d’apporter une réponse aux problèmes qui ont résulté du développement foisonnant (voire anarchique) des systèmes d’information. Ce concept, et les méthodes qui lui sont associées, se sont construits par analogie avec celui de l’urbanisation des villes, y compris en reprenant certains éléments de vocabulaire. Les villes se développent en fonction des besoins du moment, dans des formes variées, résultant d’une dynamique sociale et économique. Puis vient un jour où l’empilement empirique des composantes de la ville se retourne contre elle : l’usine de menuiserie est trop bruyante pour demeurer à proximité des habitations ; les portes de la vieille ville n’autorisent pas la circulation des autobus ; les déplacements sont trop nombreux pour des artères trop étroites ; la multiplication des lieux de santé ne permet pas de construire un hôpital intégré et moderne… Il devient nécessaire de se doter d’une vision d’ensemble pour organiser l’espace, spécialiser les fonctions, minimiser et organiser les échanges, supprimer les doublons ou déstresser les conflits d’usage… tout en autorisant de continuer à vivre dans une ville opérante. Tel est le cas, ...