Sommaire

Les nouveautés dans Windows Server 2016

Depuis Windows Server 2008, Microsoft implémente dans ses systèmes d’exploitation serveur le rôle Hyper-V. Ce dernier a été amélioré avec les différents prédécesseurs de Windows Server 2016.

Cette version permet la virtualisation des systèmes d’exploitation suivants :

  • Windows Server 2008 SP2 ou version ultérieure

  • Windows Vista SP2 ou version ultérieure

  • Linux (éditions CentOS, Red Hat Enterprise, Debian, Oracle, Suse, Ubuntu)

  • FreeBSD

Plusieurs nouveautés sont intégrées à cette version : Hyper-V:nouveautés

  • Hôte de protection des ressources : cette fonctionnalité permet d’éviter l’utilisation excessive des ressources par une machine virtuelle, ceci dans le but d’éviter une dégradation des performances de la machine hôte et des autres machines virtuelles. Il est important de noter que cette fonctionnalité n’est pas activée par défaut. L’activation/désactivation s’opère par le biais de la commande PowerShell Set-VMProcessor -EnableHostResourceProtection $true.

  • Gestionnaire Hyper-V : il est maintenant possible de gérer des versions d’hôtes Hyper-V plus anciennes depuis une seule et même console. De plus, la gestion en ligne de commande par l’intermédiaire de WinRM (Windows Remote Management) peut désormais être effectuée. ...