Pourquoi le modèle de Bohr ? Modèle de Bohr

1. Introduction

Nous avons vu dans le chapitre précédent que les échanges ou transferts d’énergie se font au sein de l’atome par les électrons et que cette énergie qui circule est quantifiée. C’est comme si on se plaçait face à un robinet un peu particulier (un robinet quantique ?) avec lequel on pourrait certes s’approvisionner en eau, mais pas de façon continue comme habituellement ; habituellement, on place une bouteille vide sous le robinet et la bouteille se remplit peu à peu. À chaque instant, il y a une petite quantité d’eau en plus dans la bouteille. On peut d’ailleurs représenter le remplissage de la bouteille en fonction du temps par une fonction mathématique continue (probablement une droite si le débit n’est pas modifié au cours du remplissage). Ici, il n’en est rien. Des fois, j’obtiens 3,5 litres d’un seul coup ; d’autres fois 2,3 litres d’un seul coup. Mais jamais un écoulement progressif.

En l’occurrence, le modèle de Bohr permet de préciser certains aspects du « fonctionnement » de l’atome et surtout des électrons, d’introduire certaines notions comme le spin et surtout d’expliquer le pourquoi des niveaux d’énergie quantifiés.

Au passage, le modèle de Bohr a été pensé et conçu...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPQINF.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La lumière
Suivant
Modèle de Bohr