Sommaire

IPv6

La migration majeure de l’Internet vers l’IPv6 n’a toujours pas eu lieu. Pourtant, nous sommes à l’aube d’une carence d’IPv4 en Europe et aux USA, l’Asie quant à elle n’a plus d’IPv4 disponible depuis avril 2011.

En Europe, la date d’échéance estimée est également dépassée.

Pourtant, les entreprises et opérateurs n’ont pour la plupart pas migré vers IPv6.

À l’âge de la virtualisation où l’on a besoin de plus en plus d’adresses IP, nous avons l’impression que l’IPv6 n’est qu’un mythe ! Pourquoi ?

Il y a différents types de problèmes liés à une migration aussi importante dans une entreprise.

1. Les logiciels

Nous avons là l’exemple typique du bug de l’an 2000. Lors de la création de logiciels il y a entre 10 et 20 ans, il n’était pas imaginable de prévoir les logiciels type client/serveur avec l’IPv6, les OS eux-mêmes ne l’implémentaient pas encore.

Généralement, en ce qui concerne les applications classiques, une simple mise à jour, souvent payante, suffit. Mais pour des applications métier développées spécifiquement dont l’éditeur n’existe plus, cela se complique.

Rien qu’un parc de machines sous Windows XP n’intègre pas par défaut la pile IPv6, il faut passer sur chaque machine pour ...