Sommaire

Choix de sa machine virtuelle

Lors du choix d’un serveur, on se pose généralement un certain nombre de questions quant à sa puissance de calcul, sa mémoire, ses interfaces et son optimisation en fonction de son utilisation. La règle s’applique aussi au choix d’une machine virtuelle dans un cloud public.

Amazon appelle son environnement EC2 (pour Elastic Compute Cloud), Google simplement Compute Engine, Orange Business Services de Flexible Computing et Microsoft ou Gandi.net ne parle que de machines virtuelles. La plupart des prestataires proposent généralement des offres de machines préconfigurées répondant à un type d’opération particulier.

En effet, en fonction des besoins, tel ou tel serveur est mieux adapté. Un peu comme choisir un véhicule pour déménager, entre une camionnette et un container de quarante pieds, l’offre est vaste et adaptée au volume et à la distance. Généralement, les offres sont structurées autour de cinq grands types d’utilisations :

Machine à usage général

Il s’agit de l’option d’entrée de gamme pour une machine généraliste équilibrée en termes de puissance de calcul, mémoire et stockage. On choisit ce type de serveur pour des applications de bases de données, de serveurs collaboratifs ou de messageries. Le choix du nombre de cœurs et de la taille mémoire ...