Les processus du département informatique qui ne sont pas définis dans la démarche ITIL V3

La démarche ITIL V3 définit vingt-six processus et quatre fonctions. Malgré tout, on s’aperçoit vite qu’un département informatique dans une entreprise a besoin d’autres processus qui ne sont pas aujourd’hui décrits dans les bonnes pratiques de la gestion de services. Il va falloir les intégrer à la démarche ITIL. On peut aussi décider d’implémenter un processus ITIL en plusieurs processus (par exemple : gestion des incidents et gestion de crises). D’autre part, certaines entreprises ont déjà implémenté d’autres méthodologies, d’autres standards ou d’autres normes. Il va falloir également les faire cohabiter.

Voici une liste de processus informatiques non ITIL que l’on retrouve souvent (cette liste est non exhaustive) :

  • la gestion des applications : une application soutient un ou plusieurs services. La gestion des applications va permettre de gérer les modules qui composent les applications.

  • la gestion de la crise : dans ITIL V3, la gestion de crise est considérée comme un moyen de répondre à une situation d’incident majeur uniquement. Dans certains cas, il est préférable de définir un processus spécifique pour la gestion de la crise, ce qui permettra de le déclencher pour d’autres situations...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPV3ITI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le choix des acteurs de la démarche ITIL V3
Suivant
La mise en œuvre de la démarche ITIL V3 dans une petite structure