Sommaire

La validation logicielle

Processus concernés : VAL/S.SUP.5/HIS.ENG.8.

Le but de la validation est de s’assurer par un examen objectif et des preuves que le logiciel est conforme aux besoins des utilisateurs ou des clients pour l’usage prévu dans l’environnement cible et que les exigences du logiciel sont satisfaites de manière cohérente (S.SUP.5.BP1.NOTE). Peuvent être évalués en validation les logiciels, le système, la maintenance, la formation, la documentation, les services et support.

Les exigences générales

Il est nécessaire de définir une politique pour l’exécution du processus de validation logicielle, les composants soumis à la validation, les méthodes, la maintenance du processus, les critères et les environnements (CMMI.GP 2.1).

Un processus adapté à l’entreprise doit être documenté ainsi que ses relations avec les autres processus (SPICE.GP 3.1.1, SPICE.GP 3.1.2). Les adaptations possibles sur les projets sont connues et utilisées (SPICE.GP 3.2.1). Le but du processus est clair et les mesures ou vérifications nécessaires à son évaluation de performance sont définies (SPICE.GP 2.1.1, SPICE.GP 2.2.1, SPICE.GP 3.1.5).

La planification des activités associées doit être documentée par exemple dans le plan de développement logiciel ou dans un plan séparé (CMMI.GP 2.2, SPICE.GP 2.1.2, SUP.5.BP1).

Les moyens ...