Placer l’utilisateur au centre du SI Utilisateur:responsabiliser Utilisateur

Les utilisateurs sont au centre du SI. Mieux, ils en sont l’essence. Nous proposons dans ce chapitre quelques éléments d’analyse et de définition de la place qu’occupent, ou devraient occuper, les utilisateurs. Ces éléments ne sont pas conceptualisés. Il s’agit d’un pur retour d’expérience. En l’occurrence, nous reprenons ici la trame de la charte TIC que nous avons rédigée à l’attention des utilisateurs de la Société nationale des transports urbains (SNDTU).

Cette démarche vise à définir les droits et devoirs réciproques de la SNDTU et des utilisateurs des technologies de l’information et de la communication qui composent son système d’information, et notamment :

  • Les conditions de mise à disposition et d’utilisation des équipements informatiques. 

  • Les règles à respecter par les utilisateurs pour garantir l’intégrité et la sécurité du système d’information.

  • Les obligations qui découlent de la manipulation de données protégées, et plus particulièrement de données sur les personnes.

  • Les limites entre utilisation professionnelle et utilisation personnelle.

  • Le périmètre des contrôles pouvant être réalisés par la SNDTU.

La notion d’utilisateur...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP2PILSI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Manager la dynamique de changement
Suivant
L’identité numérique et la responsabilité personnelle