Sommaire

Traitements conditionnés

Dans beaucoup de situations, des actions ne sont à effectuer que si certaines conditions sont remplies :

  • Une équation du second degré a 0, 1 ou 2 solutions réelles suivant que le discriminant soit négatif, nul ou positif.

  • Si une quantité d’articles en stock tombe en dessous d’un certain seuil, il faut émettre une commande.

  • S’il fait beau alors on va à la plage, sinon on fait de l’algorithmique ensemble.

  • S’il ne fait pas beau alors on fait de l’algorithmique ensemble.

Chacun de ces choix est conditionné par une expression booléenne qui, lorsqu’elle est vraie, entraîne l’exécution du traitement associé.

La syntaxe algorithmique pour programmer des traitements conditionnés est des plus simples :

Si Condition

Alors

 

 

T1

[Sinon

 

 

T2]

Finsi

 

Juste quelques remarques sur cette structure très intuitive :

  • Condition est une expression à résultat booléen (Vrai ou Faux).

  • T1 et T2 sont des traitements.

  • Finsi signifie la fin du si.

  • Une forme simplifiée, sans l’alternative, existe (sans Sinon T2).

  • Le test sur la condition se fait sur une hypothèse de condition vraie.

  • Le tracé d’un trait vertical (à gauche) entre Si et Finsi sera un moyen mnémotechnique pour ne pas oublier le Finsi.

  • Pensez à indenter les traitements T1 et T2.

L’ordinogramme correspondant à cette structure ...