Sommaire

Pour aller plus loin...

Le déploiement de vos serveurs constitue le premier socle technique. Il reste maintenant à automatiser l’installation de vos applications, ce qui peut s’avérer long et difficile. La virtualisation crée un nouveau besoin : le déploiement à la demande d’environnement. Il n’est plus question de faire du paramétrage manuel dans ce contexte.

1. Microsoft Application Compatibility Toolkit

Cet outil vous aide à résoudre les incompatibilités applicatives avec Windows Server 2016 et Windows 10, mais également Windows 7, Windows 8 et 8.1, Windows Server 2008 et 2008 R2 et Windows Server 2012 et 2012 R2. Les incompatibilités portent généralement sur :

  • L’élévation de privilèges (UAC).

  • Les tentatives d’écriture dans %ProgramFiles%.

Pour le télécharger gratuitement, il suffit de se rendre ici : http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=7352

Si vous ne pouvez pas modifier l’application, il vous est possible d’implémenter des shims, afin de modifier à la volée les appels posant problème pendant l’exécution. Le mot shim désigne une bibliothèque qui convertit l’appel d’une API en un autre. Le programme Compatibility Administrator permet de visualiser les shims utilisés par Microsoft pour rendre compatibles 348 applications. Pour y parvenir, 118 shims sont disponibles.

En ajoutant ...