Sommaire

Exemples de connectique pour fibres optiques

1. Premières fiches optiques

Dès 1970 et la fabrication de la première fibre optique, la première fiche optique a été créée : FSMA (fiber subminiature type A), qui reprenait les principales caractéristiques de la connectique pour câbles en cuivre. Cette fiche optique avait un embout en acier et un verrouillage à vis. Elle acceptait les fibres optiques multimodales de 125, 140 ou 230 microns, ayant des diamètres de gaine jusqu’à 5,3 millimètres ainsi que les fibres optiques plastiques d’un millimètre.

Puis, dans le même esprit, ce fut mini BNC qui réutilisait l’idée des connecteurs coaxiaux en l’appliquant à la fibre optique. C’est une fiche optique en acier, avec un verrouillage à baïonnette, qui accepte les fibres optiques multimodales de 125 ou 140 microns, ayant des diamètres de gaine jusqu’à 3,2 millimètres.

Cela a été suivi par une lignée de fiches optiques apportant toutes des améliorations successives, certaines étant dédiées aux fibres unitaires, d’autres aux câbles bifibres et d’autres aux câbles multifibres optiques de type ruban.

2. Exemples de fiches pour fibre optique unitaire

Parmi la très large variété de fiches, raccords et connecteurs optiques, les plus connus et installés actuellement sont, pour les jonctions ...