Sommaire

Conclusion : la programmation comme écriture

La programmation est envisagée ici comme une écriture qui permet d’exprimer spécifiquement des idées et des points de vue sur pratiquement tous les sujets.

S’il y a des amateurs de jeux vidéo, du point de vue de la programmation, le jeu c’est de programmer le jeu. La résolution d’énigmes est véritablement passionnante et plus le niveau monte plus c’est difficile et intéressant. L’ordinateur est un robot dont vous êtes le cerveau. Vous devez entrer "dans la peau" de la machine pour lui donner la forme de ce que vous voulez. Cela suppose :

  • de comprendre la machine,

  • d’avoir des idées, de la volonté et des objectifs à lui faire atteindre,

  • de pouvoir traduire vos souhaits en des termes exécutables par la machine via une réflexion méthodique, la maîtrise d’un langage de programmation, l’écriture du programme qui inclut différentes étapes de conception.

L’informaticien qui écrit des programmes ne se réduit pas aux techniques qu’il maîtrise. Il fait des propositions dans les domaines et les situations qu’il aborde et la technique seule ne suffit pas aux réalisations. Il faut aussi être capable de s’ouvrir à d’autres domaines, d’élaborer des connaissances à la manière d’un consultant ou d’un chercheur, et d’avoir ...