Sommaire

Introduction

Les chapitres précédents vous ont permis de découvrir comment structurer GLPI en fonction de vos besoins et de vos attentes, comment GLPI permet d’organiser les données autour de la notion d’entité, comment tirer le meilleur parti des modes d’authentification et comment permettre aux différents utilisateurs d’accéder aux fonctionnalités de l’application au travers des profils.

Il est maintenant temps de mettre du contenu dans la base de données. Ce chapitre aborde donc cette question et, plus largement, la gestion de parc avec GLPI.

Pour avoir une gestion de parc cohérente il est nécessaire que celui-ci soit le plus exhaustif possible. La complexité va surtout résider dans le nombre d’éléments composant ce parc. Il serait tout à fait possible de l’inventorier et de saisir un à un les résultats obtenus. Heureusement, des plugins ont été créés afin de faciliter cet inventaire et son enregistrement. Parmi ceux existants, citons les deux plus connus : OCS Inventory NG (OCSNG) et FusionInventory dont les chapitres ci-après feront une rapide présentation. Afin de pouvoir initialiser notre parc, nous nous attarderons plus en détail sur le plugin FusionInventory.