Sommaire

Les langages d’implémentation

1. Quel langage ?

Il existe plusieurs centaines de langages de programmation si on tient compte de toutes les variantes possibles d’un même langage. Comme vous avez pu le lire au début de ce chapitre, l’ordinateur ne comprend nativement qu’un seul langage, le langage machine. Croyez-vous vraiment que vous allez implémenter le programme de lancer de dé directement en binaire (ou même en hexadécimal) ? Le choix du langage mérite une petite démonstration. On a coutume dans le milieu de l’informatique, de tester un langage en lui faisant afficher un message pour dire bonjour, en l’occurrence le fameux « Hello world! ». Voici comment afficher ce texte dans divers langages :

En langage machine binaire x86

10111010 00010000 
00000001 10110100 
00001001 11001101 
00100001 00110000 
11100100 11001101 
00010110 10111000 
00000000 01001100 
11001101 00100001 
01001000 01100101 
01101100 01101100 
01101111 00100000 
01010111 01101111 
01110010 01101100 
01100100 00100001 
00100100

Soit BA 10 01 B4 09 CD 21 30 E4 CD 16 B8 00 4C CD 21 48 65 6C 6C 6F 20 57 6F 72 6C 64 21 24 en hexadécimal.

En assembleur x86 sous DOS

Cseg segment 
assume cs:cseg, ds:cseg 
org 100h  
main proc 
jmp debut 
mess db ’Hello world!$’ 
debut: 
mov dx, offset mess 
mov ah, 9 
int 21h 
ret 
main endp       
cseg ends  ...